1. Le système nerveux

a. Le système nerveux central

b. Le système nerveux périphérique

2. Les cellules du système nerveux et les messages nerveux

a. Les cellules du système nerveux central

b. La transmission inter-neuronales des messages nerveux

3. Les neurotransmetteurs et les systèmes modulateurs diffus

a. Les neurotransmetteurs

b. Les systèmes modulateurs diffus




b. Les systèmes modulateurs diffus

Les systèmes modulateurs diffus ont pour tâche de moduler l’activité de grandes populations de neurones impliqués dans des actions plus spécialisées, pour les rendre plus ou moins excitables, ou encore pour que leur activité soit plus ou moins synchronisée… Ils présentent des structures et des fonctions différentes mais possèdent des caractéristiques communes : chacun d’eux est constitué d’un petit ensemble de neurones (quelques milliers), généralement localisés au niveau du tronc cérébrale.
  • Le système dopaminergique

Mise en évidence en 1957, la dopamine est impliqué dans le contrôle des mouvements et de la posture. Elle exerce un effet stimulant sur le système nerveux centrale et sur le système nerveux périphérique, notamment en stimulant les organes assurant la circulation sanguine, et joue un rôle important dans le système de récompense. Bien que les neurones synthétisant la dopamine soit diffus dans tous le système nerveux central, il existe deux voies dopaminergiques. Les axones des neurones issus de la substance noire projettent vers les corps striés tandis que ceux du système dopaminergique mésocorticolimbique vont innerver une zone du télencéphale bien définie, comprenant la plupart des structures du système limbique et le cortex frontal.

  • Le système noradrénergique

La noradrénaline joue le rôle de neurotransmetteur, mais aussi celui d'hormone. Les axones des cellules noradrénergiques du locus coeruleus innervent de larges territoires du systèmes nerveux, incluant la moelle épinière, le cervelet, le thalamus et le cortex cérébrale. Le locus coeruleus est impliqué dans les processus attentionnels, l'éveil, les cycles veille-sommeil, l'apprentissage et la mémoire. Il semble donc qu'il joue un rôle déterminant dans le fonctionnement cérébrale.

  • Le système cholinergiques

L'acétylcholine est le premier neurotransmetteur découvert. Il existe dans le cerveau, deux systèmes modulateurs diffus majeurs : le premier, le noyau basal de Meynert innerve très largement le cortex cérébral alors que le second, composé des noyaux pédonculo-pontin et pontique tegmental latéral, projette vers le thalamus.

  • Le système sérotinergique

La sérotonine à été découverte en 1933. Sa répartition voisine de celle de la noradrénaline. Les groupes de neurones contenant la sérotonine sont localisés dans les neuf noyaux du raphé, qui siègent de chaque côté de la ligne médiane du tronc cérébral. Chaque noyau se projette sur des régions différentes du cerveau. Les plus postérieurs sont connectés avec la moelle épinière et modulent les messages sensoriels associés à la douleur tandis que les plus antérieurs innervent presque tous le cerveau. Comme les noyau du locus coeruleus, c'est durant l'éveil que les neurones des noyaux de raphé sont actifs. Ils jouent aussi un rôle dans la régulation de l'humeur et de certains types de comportements émotionnels.