1. Le système nerveux

a. Le système nerveux central

b. Le système nerveux périphérique

2. Les cellules du système nerveux et les messages nerveux

a. Les cellules du système nerveux central

b. La transmission inter-neuronales des messages nerveux

3. Les neurotransmetteurs et les systèmes modulateurs diffus

a. Les neurotransmetteurs

b. Les systèmes modulateurs diffus



a. Le système nerveux central

Le système nerveux centrale est composé de trois parties différentes à savoir le cerveau, le cervelet et le tronc cérébrale ainsi que sa prolongation, la moelle épinière.

Les différents parties de l’encéphale et les différents lobes du cerveau1

  • Le cerveau

Le cerveau est la partie la plus volumineuse de l’encéphale. De forme ovoïdale, il mesure en moyenne 1325 grammes chez l’homme et 1144 grammes chez la femme : cette différence est encore inexpliqués, mais de nombreuses hypothèses ont vu le jour, notamment que le poids du cerveau et relatif à la taille de l’individu.

Le cerveau est constitué par deux hémisphères cérébraux, dirigeant chacun un côté du corps par un contrôle croisé : ils sont séparés par la scissure inter-hémisphérique. Leur surface présente des dépressions sinueuses, appelées scissures, qui divisent les hémisphères en quatre lobes différents (le lobe frontal, le lobe pariétal, le lobe temporal, le lobe occipital : confère ci-dessus). Il existe trois scissures principales chez l’homme : le sillon central ( Sulcus centralis ), ou scissure de Rolando, le sillon latéral ( Sulcus lateralis ) ou scissure de Sylvius et le sillon occipital transverse ou scissure perpendiculaire externe (ou scissure parieto-occipitale). Etant situés au cœur du cerveau, les lobes limbiques, aussi nommées circonvolutions cingulaires*, ne sont visible que par une coupe sagittale du cerveau. Chacun des lobes est subdivisé en plusieurs circonvolutions par des dépressions moins profondes que les scissures : les sillons.

Entre le cortex cérébrale et le crâne, des enveloppes (les méninges), recouvrent le cerveau. En plus de jouer un rôle protecteur, l’arachnoïde et la pie-mère, situé en-dessous de la dure-mère et au-dessus du tissu nerveux, limitent un espace, dénommé département externe au névraxe, remplis de liquide cérébro-spinal*. Ce liquide évacue les déchets toxiques hors du cerveau et permet de transporter des hormones à l’intérieur du cerveau en circulant vers le bas. Produit par les plexus choroïdes, il est également présent au milieu du cerveau, dans des cavités (on nomme cet ensemble département interne au névraxe) : les ventricules, au nombre de quatre. Chacun des deux hémisphères présentent un ventricule latéral (ventricule droit et gauche), communiquant avec le « troisième ventricule » (localisé entre les deux thalamus) grâce au trou de Monro. Ce dernier est en liaison avec le « quatrième ventricule » (localisé dans le tronc cérébrale) grâce à l'aqueduc du mésencéphale2.

Le cerveau est composé de substances blanches et de substances grises : la substance blanche correspond au tissu neuronale, formé par les fibres de projection et les fibres d’association, tandis que la substance grise, correspondant au corps des neurones et aux synapses, forme le cortex* et les noyaux gris centraux, composé entre autres du noyau caudé, du putamen, du pallidum et du locus niger qui s’occupent de la perception sensorielle, de la mémoire, des émotions, ou encore du contrôle musculaire. Les noyaux formé par la substance blanche transmettent les informations sensorielles du corps au cortex cérébrale et régulent les fonctions autonomes du corps humain.

  • Le cervelet

Situé dans la fosse crânienne postèrieur, le cervelet est l'un des centres nerveux chargé de la régulation de la fonction motrice. Il est composé de trois régions chacune impliquée dans une fonction précise : l'archéocervelet (assurant l'équilibre), le paléocervelet (dirigeant le tonus musculaire) et le néocervelet (contrôlant la motricité).

  • Le tronc cérébrale et la moelle épinière

Le tronc cérébrale, également situé dans la fosse postérieur du crâne, est une portion du névraxe. Il est divisé en trois parties : le bulbe rachidien, la protubérance annulaire et le mésencéphale. C'est à partir de celui-ci que la majorité des nerfs craniens prennent leur origine. Son prolongement, la moelle épinière forme avec les vertèbres la colonne vertébrale. Au-delà de simplement transmettre les messages nerveux, elle les traitent et parfois les génèrent.

1 http://ww2.fmcoeur.ca/images/french/french_brain.j

2 http://www.anat-jg.com/Moscovici/cervima15.gif