GLOSSAIRE

Abus : auto-administration de n’importe quelle drogue dans un contexte d’interdit culturel qui engendre des conséquences indésirables.

Acathisie : sorte de névrose caractérisée par l'impossibilité de s'asseoir ou de rester assis

Acétylcholine : médiateur chimique intervenant lors de la transmission de l'influx nerveux entre cellules nerveuses (synapses) et surtout à la jonction neuromusculaire (Husson 1964)

Addiction : ensemble des comportements toxicomaniques caractérisé par une implication accablante pour la consommation d’une drogue (usage compulsif), pour s’en assurer l’approvisionnement, avec une forte tendance à rechuter après un sevrage.

Adynamie : État pathologique caractérisé par une extrême faiblesse musculaire et s'observant principalement lors de maladies infectieuses, de troubles de la nutrition ou des glandes endocrines

Akinésie : rareté des mouvements

Amitotique : incapacité à se reproduire

Analeptique : qui redonne des forces, particulièrement aux convalescents

Anorexie : perte de poids chez un individu. Peut aller jusqu’à plusieurs kilos et devenir un facteur handicapant dans sa vie

Arythmie : troubles du rythme cardiaque

Asthénie : Affaiblissement pathologique de l'état général

Axones : prolongement nerveux dans lequel l’influx voyage en s’éloignant du corps cellulaire.

Bradykinésie : lenteur des mouvements

Circonvultions cingulaires : plis formés par des sillons sur les diiférents lobes

Cortex : revêtement superficiel du cerveau

Dendrites : prolongement nerveux dans lequel l’influxvoyage en se dirigeant vers le corps cellulaire

Dépendance : état physiologique de neuroadaptation engendré par l’administration répétée d’une drogue, nécessitant d’en maintenir l’usage afin d’éviter un syndrome de sevrage.

Exogène : Qui se développe, qui s'effectue à l'extérieur d'un organisme ou d'un organe

Inhibiteur : qui entraîne le ralentissement ou l'arrêt d'un mouvement ou d'une fonction. Qui provoque l'arrêt, le blocage d'un processus psychologique.

Labilité : caractère de quelque chose qui est sujet à changer, à disparaître.

Liquide cérébro-spinal : liquide (anciennement nommé liquide céphalo-rachidien) permettant de nourrir et de protéger le cerveau

Névrose : affection psychique caractérisée par l'absence de lésion ou de trouble organique et ayant ses racines dans l'inconscient du sujet qui présente des troubles mineurs du comportement, conserve la conscience du caractère morbide de ses troubles (contrairement à la psychose, ce qui entraîne généralement une évolution favorable lors du traitement psychothérapeutique).

Nooanaleptique : Un nooanaleptique est une substance analeptique qui a pour effet d'augmenter les performances cérébrales

Polymorphisme : caractère polymorphe (qui se présente sous diverses formes)

Pompes Na-K : protéines transmembranaires utilisées par les neurones pour rétablir le gradient de concentration de ions Na+ et des ions K+

Potentiel d’action : signal élémentaire du système nerveux

Rebond : manifestation exagérée de l’état initial, parfois subie par le patient immédiatement après l’arrêt d’un traitement efficace.

Rechute : réapparition à l’arrêt d’un traitement médical efficace de l’état d’origine dont le patient souffrait.

Sevrage : réaction physique et psychique apparaissant à l’occasion de l’arrêt brutal d’une drogue ayant induit une dépendance.

Tachycardie : augmentation du rythme cardiaque

Tolérance : phénomène qui se développe après une administration répétée d’une drogue, consistant en la nécessité d’augmenter la dose pour obtenir le même effet qu’au début.

Tolérance inverse : phénomène inverse de ce que l’on attendait. Dans le cas de la consommation répétée de la cocaïne, on peut aboutir à une paranoïa aiguë.

Transmission synaptique : transmission de l’information nerveuse d’une cellule à une autre

Vésicule synaptique : vacuole contenant des molécules de neurotransmetteurs (de l’ordre de plusieurs milliers)